Entretien avec Michel Bécart de Paris

Ma méthode d'enseignement, est de faire travailler deux ou trois points très précis, d'approfondir des techniques en fonction de ce que j'ai pu observer chez les élèves : faiblesse ou manque de précision, de rigueur. Première partie


Michel Bécart à Embrun été 2003

Si j'ai bien compris c'est le deuxième stage d'été à Embrun ?

Oui, tout à fait et l'été prochain nous serons encore présents à Embrun. C'est une très belle région, offrant différentes activités, ce qui est important pour les pratiquants venant avec leur famille. Ce stage se déroulera du 24 au 30 juillet 2004.


Et avant, qu'est-ce que tu faisais ? Y avait-il un stage d'été ?

Oui, je fais deux stages en été. Un stage d'armes qui a toujours lieu à Paris sur deux semaines, une semaine de jo et l'autre de boken, suivi d'un stage de dix jours en province. Ces stages d'été sont ouverts à tous. Dans l'année, je fais également plusieurs stages, notamment des stages très spécifiques pour l'école de l'ACNA, école que j'ai créée en 1981, et qui rassemblent beaucoup de ceintures noires, de professeurs et de pratiquants recommandés ayant le premier kyu.


Pourquoi spécifiques ?

La spécificité, en fait, comme il s'agit de pratiquants ayant déjà un certain niveau, c'est donc d'améliorer ce dernier, d'aller encore plus loin. Donc cela les rassemble, les fait travailler dans un courant, un style, une méthode. Le but de l'école est de rassembler les élèves de façon régulière (formation continue) ce qui permet un suivi de l'enseignement ainsi qu'un contrôle des acquisitions de chacun. Ma méthode d'enseignement, est de faire travailler deux ou trois points très précis, d'approfondir des techniques en fonction de ce que j'ai pu observer chez les élèves : faiblesse ou manque de précision, de rigueur. Je suis également à l'écoute des demandes de chaque personne. Les résultats obtenus, aussi bien en France qu'à l'étranger m'encouragent à poursuivre cet enseignement. Le travail proposé est très technique, que ce soit aux armes ou à mains nues, en parfaite harmonie, créant ainsi l'ambiance, le dynamisme, l'unité du groupe, amenant naturellement à la compréhension des valeurs de l'Aï Ki Do.

Les affinités existent, quoi que l'on en dise. Il y a des gens qui se sentent bien avec moi, d'autres non, je pense que cela est valable pour les autres enseignants. Les élèves qui travaillent à l'ACNA ont également besoin de se retrouver pour échanger leurs idées, leurs pratiques, et aussi pour passer de bons moments ensemble.


Et l'ACNA, c'est une école que tu as fondée ou est-ce dans le cadre de la fédération ?

L'ACNA (Association Culturelle Nationale d'Aï-kido) est affiliée à la FFAB (Fédération Française d'Aïkido et Budo).


C'est pour pouvoir développer ton propre enseignement ?

Disons que l'on peut enseigner sans être affilié à une fédération officielle, mais en France, pour percevoir un salaire, surtout lorsque l'on est professionnel, il faut avoir le brevet d'État (brevet à 3 niveaux). Celui qui est titulaire de ce BE peut enseigner sans être affilié à une fédération, mais d'autres difficultés viendront par la suite.

Je profite de cette question pour expliquer la situation en France. Le brevet d'État est un examen organisé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Pour passer le BE 1er degré, il faut être 2e dan d'une fédération (FFAB ou FFAAA), elles sont toutes les deux réunies à l'UFA (Union des Fédérations d'Aïkido) qui par délégation, a l'habilitation de l'État. Un exemple, une personne titulaire du
2e dan d'un groupe non affilié à une fédération suit actuellement mes cours pour pouvoir passer son BE.

Il peut quand même passer le tronc commun (partie commune à toutes les disciplines sportives), mais pas la partie spécifique Aïkido! Il doit adhérer à une fédération officielle et repasser les 1er et 2e dan.

Pour en revenir à moi, je ne veux pas faire perdre du temps à mes élèves qui me font confiance, je me dois d'être attentif à leur avenir et les informe de toutes les modalités d'inscription pour les examens.

© Copyright 1995-2019, Association Aïkido Journal Aïki-Dojo, Association loi 1901