Tōyama Mitsuru - L'Envers du décor IX

par Henry Liberman
par Henry Liberman

Reprenant notre série d’articles portant sur les coulisses historiques de notre art, nous continuons d’explorer le contexte de la naissance du milieu d’activistes nationalistes et d’aventuriers que l’historien de l’aïkido rencontre à tout moment.
Dans notre dernier article nous avons commencé à présenter un personnage clé de cette histoire, Toyama Mitsuru. Nous pensions que, quelles que soient les zones d’ombre qui entourent  ce Père Joseph de la politique japonaise, la messe avait été dite sur ses orientations politiques et le caractère de son action. Or il semble qu’une tentative de réhabilitation de ce personnage soit en cours.

Il y a un procédé infaillible pour se donner le beau rôle dans une discussion portant sur un événement, fait ou personnage historique. Il consiste en deux temps que l’on peut résumer par 1) « C’est plus complexe que ça » et 2) «  Oui, mais il faut replacer (l’événement, le fait, le personnage) dans son contexte historique et culturel. » Qui pourrait contester ces affirmations ? C’est toujours plus complexe que « ça », il suffit d’augmenter le grossissement et la définition de l’image, jusqu’à ce que le foisonnement des détails empêche toute vue d’ensemble, et on peut multiplier les points de vue sur (l’événement, le fait, le personnage) à l’infini dans un relativisme permettant de tout accepter voire justifier (« Que voulez-vous, ma brave dame, la (pratique barbare au choix) c’est leur culture. » Les exemples sont innombrables, qui vont du scepticisme blasé au révisionnisme le plus éhonté (« Ce n’est qu’un détail… »).

C’est à ce genre d’opération que s’est livrée Mme Itoh Mayumi, de l’Université du Nevada à Las Vegas, lors de la réunion annuelle de l’Association for Asian Studies en mars 2004. Son exposé, dont les conclusions ont été reprises par d’autres auteurs, dont Till Philip Koltermann  dans son livre sur les relations de l’Allemagne nazie avec le Japon sorti en 2009, est résumé ainsi dans le compte-rendu de la conférence :
Toyama Mitsuru (1855-1944) est une figure énigmatique de l’histoire japonaise moderne. Il fut le dirigeant de l’as

© Copyright 1995-2019, Association Aïkido Journal Aïki-Dojo, Association loi 1901